Mon expérience: Du soutien sur un chemin difficile

Estrelita

Estrelita, usagère des services du Centre

DU SOUTIEN SUR UN CHEMIN DIFFICILE

Estrelita, âgée de 62 ans, est venue consulter Projet Genèse parce que sa santé ne lui permet plus de continuer à travailler comme aide domestique. Nous l’avons alors informée qu’en tant que veuve elle était admissible à une pension de survivante. C’était une bonne nouvelle. Pourtant, Estrelita n’était pas au bout de ses peines puisqu’il a fallu batailler longtemps pour qu’elle puisse obtenir cette rente à laquelle elle avait droit. Les demandes répétées de documents de la part de Service Canada au cours des mois suivant cette première visite l’ont obligée à venir une vingtaine de fois à nos bureaux pour que nous l’aidions à démêler sa situation. Estrelita s’est sentie tellement découragée pendant ce processus qu’elle a même failli, à au moins une reprise, laisser tomber les démarches pour prouver son admissibilité. Toutefois, neuf mois plus tard, Estrelita est revenue nous voir, rayonnante, avec des cartes de remerciement pour les conseillers qui l’avaient assistée. Elle recevait enfin un paiement complet et rétroactif, et les versements réguliers de sa pension avaient commencé.

Voici le témoignage d’Estrelita (Traduction libre):

«Je suis venue à Projet Genèse demander de l’aide grâce à une amie. Je lui racontais qu’à cause de mes problèmes de santé, c’était de plus en plus difficile pour moi de travailler. Mon amie a eu aussi de graves problèmes de santé qui l’ont obligée à subir une opération chirurgicale et à cesser de travailler. Elle avait été à Projet Genèse pour voir quelles étaient ses solutions. Projet Genèse l’avait soutenue pour faire la demande pour recevoir de l’aide financière du gouvernement le temps qu’elle se remette sur pied. Elle m’a suggérée d’aller à Projet Genèse pour voir s’ils étaient en mesure de m’aider aussi.

Parfois, comme immigrant, on ne se sent pas en droit de demander de l’aide. Comment les gens vont nous traiter ? Qu’est ce qu’ils vont penser de nous ? On fait de notre mieux, on travaille fort, mais quand un coup dur nous arrive, on se sent démunis. Dans certains endroits, on nous décourage de demander de l’aide, mais à Projet Genèse, on ne se sent pas jugés, on se sent bienvenus. On peut dire ce qu’on a sur le cœur, et on nous écoute, ça fait du bien. À Projet Genèse, on nous encourage.

Projet Genèse m’a aidé à faire ma demande de pension. Le processus de demande a pris un temps fou. Le gouvernement me demandait de remplir questionnaire après questionnaire concernant ma situation actuelle et mon passé. Je n’avais rien à cacher, je répondais aux questions, mais il y avait toujours de nouvelles questions. C’était vraiment stressant. Je ne savais pas quand tout cela serait fini, ni quel serait le résultat final. Parfois, j’avais vraiment le moral au plus bas, et j’avais juste envie de tout laisser tomber. Ma fille a pu voir à quel point c’était stressant pour moi, et se demandait si cela en valait la peine. Trois fois, j’ai presque décidé de laisser tomber, mais Projet Genèse m’a soutenue dans chacune des étapes et m’a encouragée à continuer. Quand ça ne va pas et que quelqu’un est là pour vous aider et vous apporter du soutien moral, c’est précieux!

Le processus a pris neuf mois au total, mais à la fin, j’ai reçu ma pension ! Je n’oublierai jamais l’aide et les encouragements que j’ai reçues à Projet Genèse! »

Estrelitausagère des services du Centre

En savoir plus sur...

À l'assemblée générale / At the General Assembly
À l'assemblée générale / At the General meeting
Extérieur du Storefront / Storefront exterior