À moins d’un changement inattendu dans sa position, le gouvernement fédéral continuera de se retirer graduellement  du financement du logement social en mettant fin aux subventions annuels qu’il transfert aux projets de logements sociaux construits avant 1994.  Actuellement, ces subventions servent surtout à réduire le loyer des ménages à faible revenu. Ces coupures affecteront environ 127 000 coopératives d’habitation,  OSBL d’habitation, et habitations à loyer modique (HLM) au Québec ce qui représente près de 85% du parc de logements sociaux dans la province.  Partout au Canada, cette coupure de 1.7 $ milliards affecteront 600 000 logements sociaux.

Ces coupures n’ont pas encore été appliquées dans tous les immeubles de logements sociaux. Cependant, plusieurs locataires dans des habitations qui ont perdu la subvention fédérale ont vu leur loyer augmenter de 200$ à 300$ par mois.

VU DE PRÈS
(Cliquez sur l’image)

Nola

Dans le cas des HLMs, au fur et à mesure que le gouvernement fédéral retire son appui financier, la tâche de compenser pour la différence revient au gouvernement provincial. Cependant, lorsque cet appui diminue ou prend fin, le gouvernement du Québec pourrait décider d’augmenter les loyers des locataires.

Dans les prochaines années, le nombre de logements sociaux qui seront privés de subventions fédérales va augmenter considérablement. Les ménages qui étaient sortis de la précarité en ayant accès au logement abordable se retrouveront dans la même situation que ceux qui ont grandement besoin d’un logement abordable.

L’élimination des subventions a un impact direct sur les locataires qui vivent dans un logement social mais aussi sur les ménages sur la liste d’attente. À la place, les gouvernements devraient investir dans l’entretien des logements sociaux existants et dans le développement de nouveaux logements sociaux pour tous ceux qui en ont besoin. Ainsi, les gouvernements soutiendraient directement les ménages à faible revenu ainsi que ceux vivant dans des logements insalubres.

Nouvelles pertinentes

The Suburban
Les Actualités - Quand ils parlent d'économies, c'est sur l'dos des démunis
The Suburban
Les Actualites - Les organismes communautaires inquiets