Les organismes communautaires inquiets

(In French)

Les Actualités – 19 mars 2015.

Les Actualites - Les organismes communautaires inquietsÀ l’approche du budget provincial, plusieurs organismes communautaires de Côte-des-Neiges sont inquiets du refus du gouvernement provincial de reconduire AccèsLogis, le seul programme permettant la construction de logements sociaux.

«La réduction ou l’abolition de ce programme serait un désastre pour Côte-des-Neiges et pour les locataires de partout au Québec», a souligné Annie Lapalme, intervenante communautaire à l’Organisation d’éducation et d’information logement (OEIL).

Les Actualites

(Photo: Marie Cicchini)

Pour chaque dollar investi en logement social, 2,30 $ a été injecté dans l’économie, d’après une récente étude de la Société d’habitation du Québec.

Les organismes qui pressent le gouvernement à reconduire AccèsLogis craignent que les locataires à faible revenus ne soient totalement exclus des développements sur le site de l’ancien hippodrome, où la Corporation de développement communautaire (CDC) réclame 2500 logements depuis 2005.

Dans Côte-des-Neiges, 14,8 % des ménages locataires consacrent plus de 80 % de leurs revenus pour se loger.

Ils craignent également qu’AccèsLogis ne soit remplacé par des programmes d’aide à l’individu comme le supplément du loyer dans le marché privé, puisqu’ils contribuent à l’augmentation des loyers et bénéficient plutôt aux propriétaires qu’aux locataires, selon Sheetal Pathak, organisatrice communautaire.

La privatisation de l’aide au logement n’apporterait pas de solution aux besoins en termes de logements salubres et pour familles dans le secteur comprenant Côte-des-Neiges. Entre janvier 2011 et septembre 2014, seulement 12 logements ont été mis en marché comparé à 1597 condominiums, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

Marie Cicchini

PDF